« Au café de la place » un projet chorégraphique dansé

Inscrit sous le numéro NF00038, le projet danse « Au café de la place » des élèves de l’atelier danse du lycée général et technologique Laure Gatet de Périgueux (24), est une pièce chorégraphique entre expériences de vie singulière et bouleversement collectif.

Ce projet des élèves de l’atelier danse s’appuie sur le texte de Sonia Ristic « pourvu qu’il pleuve », dont l’écriture chorégraphique puise son inspiration dans l’univers de Pina Bausch. En effet, en référence aux travaux de Pina Baush, café Muller 1978, notre spectacle est construit en fragments, en une alternance de scènes ou saynètes, scène de café, scène de rencontre, scène d’amour, de dispute, scène de drame, d’entraide.

Comment le destin collectif vient happer les destins individuels ? Comment des gens qui
ne se seraient jamais rencontrés se trouve liés par ce destin collectif ?
Autant de questions que ce spectacle se proposait de traiter à travers ce lieu de vie, le café, véritable miroir de la société cultive le paradoxe ou l’on se donne à voir dans un rapport à l’autre qui souvent touche à l’intime.

Découvrez le teaser du spectacle qui aurait du être présenté dans la salle 650 du Rocher de Palmer lors du Nouveau Festival Saison 4:

Ce projet danse était inscrit pour le Nouveau Festival sous le numéro NF00038

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :