« Mobiles/Immobiles », un projet qui fait preuve de précision et de justesse…

Inscrit sous le numéro NF00128, le projet d’arts plastiques et visuels intitulé « Mobiles/Immobiles » du Lycée des Métiers Flora Tristan de Camblanes-et-Meynac (33) consiste en la construction de différentes maquettes d’avions militaires dans le but de créer un montage photo jouant sur les perspectives. Pour réaliser ce montage photo, l’idée était de donner une dimension différente aux maquettes grâce au décor pour que cela soit le plus réaliste et trompe l’œil.

Dès le début de l’année scolaire le constat est fait, par Madame Leïla Prévost (CPE), que les élèves se passionnent pour les maquettes et qu’une grande partie de leur temps libre leur est consacrée. C’est une pratique dont on parle peu et qui associe patience et minutie. Les lycéens se retrouvent tous les mardis à la Maison Des Lycéens, coordonnés par Mailys l’AED en charge du groupe, sur une séance de 2h entièrement dédiée au projet.

Ce groupe de 8 élèves a choisi un nom d’équipe : « La Banda Héros » (lire la bande Aéro !). Chacun d’entre eux a opter pour un modèle d’avion qui lui tenait à cœur, il était important de rester sur des maquettes d’avion afin de faire le lien entre leur projet et leurs études. Puis, chaque constructeur a ensuite trouvé un binôme qui, lui, serait là uniquement pour photographier l’évolution et l’avancée des maquettes. Lors de l’exposition, ces clichés devaient alors mettre en lumière le travail réalisé par les maquettistes.

Extrait du Journal du Lycée – «Interview/Portrait» par Louna DELRIEU, Matéo FAVARD & Marie PORTAL/ Édition 2020 du « Le Nouveau Festival »

La rédaction (R.). : Avez-vous déjà participé au festival ?

Killian THERMIDOR (K.T.): Oui, cette année ça va faire le 3ème festival.

R. : Qu’avez-vous présenté ?

K.T. : Lors du 1er festival, on a présenté un court-métrage qui se nomme « Drone de rencontre ». C’était un projet en collaboration avec l’IME de Pessac qui est une institution pour les personnes qui souffrent d’handicaps cognitifs. Ce court-métrage a été réalisé pour que ces enfants, passionnés par les avions, puissent s’en approcher et y monter. Le second projet parlait de l’écologie. On s’occupait de faire le tri au festival après chaque repas.

R. : En cas de victoire, y a-t-il une récompense ?

K.T. : Le festival ne s’applique pas sur un cadre de victoire, c’est juste un cadre de partage, d’envies et des projets. C’est faire découvrir un petit peu l’univers de chaque établissement, les différentes façons de faire (par exemple : les musiciens, les photographes, tous ceux qui font des cursus qui sont dans la cinématographie ou dans la littérature). Il n’y a pas forcement de concours, c’est un petit peu comme si vous alliez dans un musée, et que vous regardiez une personne faire une performance.

R. : Cela ne vous fait-il pas peur de devoir présenter votre projet sur scène ?

K.T. : Le projet ne se présente pas sur scène. Cela ne se présente pas comme un concert ou une pièce de théâtre comme certains lycées ont l’habitude de faire. Nous, c’est une exposition artistique, c’est une façon d’exploiter l’image et la photographie. Notre projet sera simplement une exposition de plusieurs photos sur un fond de diaporamas. On n’est absolument pas effrayé de présenter ces photos, car au sein de l’équipe, la motivation est présente et c’est ce qui fera que ces photos seront magnifiques.

R. : D’où vient l’initiative de participer à ce festival ?

K.T. : L’initiative vient du jour où nous avons commencé à tourner « Drone de rencontre ». Mme PREVOST nous a proposé de participer à ce festival. On a postulé, on a été reçu. On a participé au festival en se portant volontaire et cela nous a plu. Voilà comment tous les ans, nous nous retrouvons tous ensemble, pour poursuivre notre aventure du festival des lycéens, appelé maintenant « Le Nouveau Festival ».

Juin 2020 – Lycée Flora Tristan – Formation Aéronautique

Ce projet arts plastiques était inscrit pour le Nouveau Festival sous le numéro NF00128 « Mobiles/Immobiles » du Lycée des Métiers Flora Tristan et aurait dû être exposé dans l’espace arts plastiques et visuels.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :