« I’m BrOken », un film percutant sur le harcèlement

Inscrit sous le numéro NF00200, le projet audiovisuel intitulé « I’m BrOken » du LGT Privé Immaculée Conception Beau Frêne à Pau (64) parle du harcèlement qui peut toucher des élèves en particulier et qui se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation. Ce film veut faire ressentir la souffrance qu’engendre la persécution et la peur, comme le ressent le harcelé ainsi que le harceleur…

L’atelier audiovisuel de l’ensemble scolaire, qui a vu le jour en 2014, permet la sensibilisation aux codes et à la culture cinématographique, 1h par semaine, pour les lycéens de tous niveaux réunis. Une quinzaine de jeunes sont accueillis par Mme Fourcade, enseignant le français et l’espagnol au lycée des métiers pour la vidéo et sont aussi accompagnés de Mme Garcia, surveillante, pour le volet dessin d’animation ou bd. Le thème du film, choisi par les jeunes, a suscité en engouement surprenant. En effet, il ne suffit pas de mettre en scène la violence mais  surtout de faire passer un message avec du sens car celle-ci n’est pas anodine et laisse toujours des traces.

Andy Pinto, un des 12 jeunes engagé dans le projet, a élaboré un scénario d’une grande précision que les autres lycéens ont adopté avec enthousiasme. Ils ont ensuite travaillé par groupe pour le casting, le choix des plans, les accessoires, l’organisation chronométrée de la journée de tournage, la réservation des salles. Enfin, le tournage a eu lieu, en une journée très professionnelle car minutieusement préparé, tout s’est enchainé dans la bonne entente ; chacun a pu proposer des variantes, et le scénariste-réalisateur, Andy, a su se montrer ouvert mais rigoureux.

Cependant en raison de la crise sanitaire, certains plans n’ont pas pu être tournés et la décision a été prise de faire sans, de monter le film avec les images prises avant le confinement. A nouveau, en une journée bien remplie Martin Le Gallic, Geoffrey Cros, Arnaud Degos, Océane Maldonado, Aurore Arruat, Marva Goufoura, Tea Koci, Carla Chassagneux, Lola Dosquet et Baptiste De Pouraille, accompagnés du réalisateur partenaire Médéric Grandet ont accompli le montage non sans débats, argumentations, recherches, essais, prises de décision… afin de vraiment faire réfléchir sur cette réalité complexe qu’est le  harcèlement.

Film I’m BrOken

Témoignage d’une des participantes à ce projet : « Je trouvais important de montrer le harcèlement car je l’ai vécu. Il est important d’en parler car souvent, comme pour moi, les adultes à qui on en parle ne nous croient pas, voire même pousse les personnes comme moi à croire que c’est notre faute si on se fait harceler. Aussi, il faut faire prendre conscience aux gens qui regardent ce film que chaque action peut avoir de graves conséquences, comme chaque non-action».

Le harcèlement est une préoccupation de la Région et du Ministère de l’Éducation Nationale. Pour prévenir et lutter contre ce phénomène, la Région va adopter un plan d’action en juillet 2020. Quelques élèves de ce projet ont accepté de participer à une concertation relative à ce  plan d’actions. Leur expérience a permis d’enrichir le volet relatif à la mise en place d’une campagne de prévention.

Ce projet audiovisuel et vidéo était inscrit pour le Nouveau Festival sous le numéro NF00200 et aurait dû être visionné dans l’espace audiovisuel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :